2022-23

À la rencontre des Béliers

“Livioù ma hunvreoù” e Kerfeunteun

Ce mardi 17 janvier, les élèves de la classe de CM1 / CM2 de l’école Diwan de Kerfeunteun ont pu rencontrer les joueurs de Basket des Béliers de Kemper à la salle Michel Gloaguen. Ce sont Paul-Lou Duwiquet et Antoine Wallez qui leur ont préparé une séance d’entraînement à base de petits ateliers. Après un petit échauffement, ils ont ainsi slalomé balle en main, dribblé et marqué des paniers à plus de 3 mètres de haut.

Ils ont été impressionnés par la taille de nos basketteurs et notamment celle d’Izan Le Meut avec ses 2,16 m. Après l’entraînement, ils ont eu le droit à une petite séance de dédicace.

“Plijadur !” (Plaisir) était le maître mot de la matinée.

D’ar Yaou 17 a viz Genver oa en em gavet ar c’hlasad CM1 / CM2 skol Diwan Kerfeunteun er sal Michel Gloagen gant c’hoarierien basket skipailh ar maouted Kemper. Dindan ren Paul-Lou Duwiquet hag Antoine Wallez o doa pleustret o kemer perzh e stalioù evit bezañ gouest da vestroniañ ar vell. Driblañ, lakaat ar volotenn er baner 3m05 uhel, distreiñ en ur slalomiñ.

Bamet e oant bet gant ment ar c’hoarierien ha dreist-holl gant 2,16 m Izan Le Meut. Goude an abadenn o deus lakaet da sinañ o botoù. Brav e oa en em gavout gant ar skipailh !

Plijadur o do c’hoazh ar vugale o tegemer ar c’hoarierien ar sizhun o tont er skol. Dont ar raio ar skolidi da vezañ skolaerien evit ur wech, pa vo ret dezho kelenn brezhoneg d’ar c’hoarierien.

“Les couleurs de mes rêves” à Kerfeunteun

“Livioù ma hunvreoù” e Kerfeunteun

La Grande Lessive est une installation artistique éphémère qui se déploie un même jour (cette année le jeudi 20 octobre 2022) tout autour de la Terre, qu’il pleuve ou qu’il vente, en utilisant un même dispositif : les œuvres sont sur un fil à linge, comme le linge qui sèche dans le vent.

Staliet e vez ar gannadeg vras en un doare berrbad e-kerzh ar memes devezh er bed a-bezh, na rafe glav na vefe avel. Ar bloaz-mañ e oa d’ar Yaou 20 a viz Here 2022. Staget hon doa an oberennoù a-istribilh ouzh un neudenn evel an dilhad o sec’hiñ en avel dirollet.